admin| RSS .92| RSS 2.0| ATOM 0.3
  • Blog
  • Cédric Ringenbach
  •  

    L’hypocrisie de la soit-disant « cohérence écologique »

    Claude Allègre reproche à Nicolas Hulot de faire la leçon aux autres alors qu’il utilise l’hélicoptère pour Ushuaïa. D’autres feront le même reproche à Yann Arthus Bertrand qui shoote « la terre vue du ciel » depuis un hélicoptère lui aussi. On pense également à Al Gore qui a fait plusieurs fois le tour de la terre pour faire sa conférence « une vérité qui dérange ».

    A chaque fois, le même reproche : « Vous n’êtes pas cohérent ». Et l’idée que ceux qui donnent des leçons devraient montrer l’exemple. Quelle hypocrisie derrière cet argument ! Creusons un peu.

    • Cas n°1 = je suis un écolo convaincu, je veux sauver la planète, je sensibilise mon entourage, et dans un but de cohérence, je n’ai pas de voiture, je ne prends pas l’avion, je fais attention à mes émissions de CO2, en bref, je me mets des limites.
    • Cas n°2 : je suis un chef d’entreprise qui vend des engrais, je ne suis pas écologiste, donc je peux prendre l’avion, faire le tour de la terre, car moi, au moins, je ne fais la morale à personne.

    Dans les deux cas, je suis « CO-HE-RENT ». Et comme ma capacité à modifier le monde est directement liée à ma consommation d’énergie, donc à mes émissions de CO2, je contribue plus à la construction du monde de demain dans le cas n°2 que dans le cas n°1. Pas de bol. En d’autres termes, derrière cet argument de cohérence, il y a l’idée que les écolos devraient rester chez eux à faire pousser des patates dans leur potager, et arrêter de faire des conférences à travers le monde pour faire bouger les choses. C’est insupportable.

    On ne peut rien faire sans consommer de l’énergie et émettre du CO2.  En regard de l’énergie consommée, il faut mettre la valeur ajoutée liée à son utilisation. Changer le monde, organiser la profonde mutation de notre économie va nécessiter beaucoup d’énergie. Il va falloir s’habituer à l’idée que ceux qui font bouger les choses aient un bilan carbone conséquent. L’ingénieur qui doit prendre l’avion six fois par an pour assurer un transfert de technologie avec l’Asie et au final faire économiser des millions de tonnes de carbone ne doit pas de poser la question de la cohérence de ses déplacements.  Il doit plutôt appliquer le principe de PRAGMATISME et regarder la valeur ajoutée liée à l’énergie qu’il a consommée.

    Donc si demain, Jean-Marc Jancovici décide de prendre un téléphone portable pour la première fois de sa vie, ce n’est pas moi qui le blâmerai !

    6 réponses à “L’hypocrisie de la soit-disant « cohérence écologique »”

    1. Cubitus dit :

      Il me semble que, meme si on doit accepter que de « faire des choses » pour l’ecologie coute de l’energie et pollue donc aussi, il est neanmois important de donner un bon exemple. Yann Arthus Bertrand par exemple est tres moralisateur dans son film, mais il n’est pas credible car il n’applique pas les grands regles morales a lui meme. Ce n’est pas pour moi une question de coherence mais de leadership.

    2. C’est bien ce que je disais : pour vous, YAB devrait rester chez lui ou bien prendre son VTT pour aller faire des photos !! Alors que ceux qui ne font la morale à personne ont le droit de polluer.
      A cela, j’oppose le principe de pragmatisme : si il faut bruler un peu de kérosène pour toucher au coeur des millions de personne avec des photos, c’est un moindre mal.

    3. Bertrand dit :

      Bonjour Cedric,

      A quand le jeu CARP- ECOLOGICUM? Plutôt que de vendre la boite, on peut la repackager, non?
      Pour apprendre par le jeu, avec les enfants, les comportements à risque et les propositions plus acceptables, plutôt que de rester dans cette gueguerre des pro et des anti… (et les anti, ne sont pas toujours plus méchants… OK, elle est facile)

    4. Cédric dit :

      Bonne idée Bertrand !
      Tu veux pas reprendre Carpe Vinum et opérer le repackaging ? Je t’aiderai, promis !
      ;-)

    5. Cubitus dit :

      Non, ce n’est pas ce que je dis. Je dis que YAB n’est pas convaincant a cause de son style de leadership. Bien sur qu’il a droit a faire ce qu’il veut, mais il y en a d’autres qui sont bien plus convaincant que lui. Prennez les ecologistes Allemands, c’est autre chose que YAB… Ce n’est pas pour moi une question de coherence, et on ne lui reproche pas une incoherence.

    6. C’est très bien de sensibiliser tout le monde à émettre moins de CO2. La France a instauré la taxe carbone pour obliger à polluer moins. S’il y a des possibilités d’émettre moins de CO2, c’est bien, s’il n’y en a pas , j’utiliserai toujours la voiture ou l’avion (même si ça pollue) pour mes déplacements.

    Laisser un commentaire